Mon blog se "Peau Fine"

15 août 2011

Une nouvelle passion est venue me prendre à son piège

Bonjour,

Ce qui est certain c'est que peu de visiteurs passerons par ici,

normal, depuis longtemps je ne poste plus !!!!

Mais je sais que beaucoup de mes amis virtuels ont encore mon lien sur leurs blogs,

et je les remercie vivement de ne pas l'avoir supprimé.

Je décide donc d'écrire ces quelques lignes pour les inviter à se rendre dans

mon autre espace pour y découvrir ma nouvelle passion (déjà depuis 4 ans).

Avec toujours autant de curiosité sur ce qui fait, mon, notre quotidien.

    http://anikphotos.canalblog.com

 

 

Posté par ANITCHOU à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 mai 2009

mon prochain noël

Le ridicule ne tue pas....

voici pourquoi j'ose poster cette photo
(J'ai l'impression de voir un ouvrage sorti d'une classe de maternelle)

Je me suis hasardée dans cette technique parce que j'aime "pastrouiller"
j'ai toujours l'envie de créer, d'essayer, de voir,
et puis tellement d'abus sur les prix des créches, que je me suis décidé pour un essai.
J'ai pris de l'avance, mais fallait bien ça!!
Essai encouragé par vivi du blog :
les bricoles et le monde de Vivi

ma_cr_che

Bon d'accord, c'est pas génial, et là c'est "brut de décoffrage".
(j'entends d'ici les sourires et j'y participe)
Mis en décor après avoir fait valser les pinceaux et les couleurs,
peut-être ce sera pas si mal.........

Affaire à suivre....

Par ici, des ouvrages dont je suis nettement plus fière :
         
http://anikphotos.canalblog.com/

Posté par ANITCHOU à 17:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

29 avril 2009

suite et fin de mes balades hivernales

Fini la vadrouille, je suis rentrée chez moi, au bercail.
Il est vrai que depuis la fin janvier, j'ai beaucoup "bougé",
les occasions se sont présentées
alors.....

Huit jours  fin février, où j'ai découvert la baie du Morbihan, Belle-Ile... je ferai un article plus tard .
Un petit tour en Hurepoix, début mars, au carnaval de Corbeilles, dont je vous ai montré les photos.
Quelques jours après, entourés de nos petites filles et de leur maman
(le papa travaillant) nous sommes partis voir s'il nous restait un peu de neige sur les montagnes de ....
Un peu déçus, le peu de neige restante, accrochée à la montagne, n'était pas de bonne qualité.
Mais suffisamment satisfaisante pour nos skieuses en herbe (c'est le cas de le dire).
La météo ne prévoyait pas beau temps et ô surprise, nous avons bénéficié de plusieurs jours
d'un beau soleil et d'une température plus que plaisante.
Bien évidement il était temps de partir, les pâquerettes, les crocus et autres
nous caressaient les spatules.

P1110993
Une journée de relâche nous a permis de faire une grande promenade, de prendre le temps , d'échanger, d'expliquer, 
de parler sur toutes ces choses qui nous entouraient, la flore, la faune, l'habitat etc.....Des moments inoubliables
...!!!!!

P1110735

admirer, contempler la nature qui nous entoure.

                      Valmeinier_2009_011
A 1800 mètres d'altitude, tout est encore blanc et l'appel d'une descente
sur les skis se fait trés fort.

Valmeinier_2009_020

La semaine se termine, les skis vont sécher,
         les chaussures également,
                jusqu'à l'année prochaine.

P1110992

Rentrée pas directe sur l'Ile de France, mais en passant par l'Aveyron :

         P1120280
Quoi de plus beau qu'un village
de nos campagnes françaises ???.......
Rien

P1120071

P1120293

P1120075

Je suis certaine que nous avons tous connu ces superbes villages,
en montagne, en campagne, ou en bord de mer...
mais je ne peux m'empêcher d'en faire un article.
Cette région  je l'avais traversé, mais jamais je m'y étais arrêté
et elle m'a envoutée.....j'y retournerai.... plus longtemps....

Et puis, à Laissac, tous les mardis se déroule :
le premier marché aux bestiaux de France .

Mais là aussi,, je vous en reparlerai un peu plus tard ainsi que sur
ces artisans/travailleurs qui nous fabrique le merveilleux couteau de Laguiole.

Bientôt le 1er mai
alors tous ces instants de paix, de tranquilité
modestement, je vous les offre comme porte-bonheur

Posté par ANITCHOU à 19:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]

10 avril 2009

un peu démotiviée sur la blogo

Oui je sais... Je ne publie pas beaucoup en ce moment...

Je vous entends dire : "eh ben, Anitchou, elle fait pas grand chose en ce moment !" et vous avez raison.

Je me contente de jolies z'images, d'un petit mot...

Ben oui, je suis ce qu'on peut appeler... Débordée  !!!!!!!

Et puis en ce moment, je n'ai pas d'idées, je ne suis pas très motivée,
j'ai pas envie quoi  !!!
(surtout j'apprends Photoshop, toute seule devant mon écran, comme une grande
je glane par çi par là des tuyaux...- je remercie mes "aides" -
mais quel boulot et que de temps passé...
sans parler de mon APN que je commence à bien "avoir en mains", ouf, c'est pas trop tôt)

Je fais une petite pause dans la création/Blog.
Ce n'est que passager...

Mais je vois que malgré tout, vous me visitez quand même et ça me fait bien plaisir, et peut-être même que ça va me rebooster !
j'en suis certaine.

Alors je vous dis à ++ les cybercops.

Avant de vous quitter pour quelques jours
ci-dessous une explosion de couleurs comme je les aime.

Posté par ANITCHOU à 20:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

CARNAVAL à ....VENISE, non à..... CORBEIL ESSONNES

montage

19

Un carnaval SOMPTUEUX

un défilé de 250 "masques" 

Des costumes magnifiquement "travaillés".
Chapeau bas les artistes !!!!!


Ce carnaval vénitien en sud Ile-de-France rassemble un grand nombre de passionnés qui, tout au long de l’année, confectionnent leur costumes pour en faire de véritables oeuvres d’art.

Venus de toute la France, des Vosges en particulier avec les acteurs du carnaval de Remiremont, les personnages masqués et costumés viennent également de Normandie, de la région lyonnaise, de Montpellier et de Marseille.

Ce carnaval a lieu tous les 2 ans en la commune de Corbeil-Essonnes.
         http://www.corbeil-essonnes.com/spip.php?article2058

Pour une modeste photographe que je suis, ce fut un moment splendide.

photographi_e

Dernière minute -20h31 :
Je préparais un album avec une trentaine de photos : IMPOSSIBLE
suis passé sur le forum et il y aurait actuellement un bug dû
à la nouvelle présentation de CB (faut bien qu'ca change)
Du fait que je m'exile encore une quinzaine de jours hors de chez moi
dès demain matin,
j'oeuvrerai aussitôt de retour au bercail.
En attendant quelques unes sur mon blog photos
             En attenant : JOYEUSES PAQUES et BON CHOCOLAT

Posté par ANITCHOU à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mars 2009

Sur le pont....... et ......HENRI IV

Ca sent le printemps !!!!!
            aux arbres de jolis bourgeons
                         déjà bien gonflés
                et qui ne demandent
                             qu'à éclater
    Mais encore des jours gris
                           et sans lumière.
    Cependant, l'occasion
                     de
faire
                 de jolies promenades
        Ci-dessous
                    quelques illustrations

    


J'ai toujours un grand faible pour les chaussures et suis toujours séduite lorsque j'en vois des colorées, mais cette-fois-ci, je me suis contentée de les regarder derrière la vitrine 
               -vous voyez les 3 chiffres ....!!!!! - 
et de les photographier, histoire de me les approprier un court instant.

       

chaussures_f_vrier_2009

LE PONT NEUF et HENRI IV  :

Inauguré en 1607, le Pont Neuf est le plus vieux pont de Paris.
Roi protestant converti au catholicisme, Henri IV en fait le pont de la réconciliation entre tous les Français.

"...Pauvre Henri, y a plus de respect. .."

pauvre_HENRI_IV 

Un peu d'Histoire  :  Contrairement à ce qu'indique son nom, le Pont Neuf est le plus ancien des ponts de Paris. Commencé en 1578 pour faciliter le passage du roi entre le Palais du Louvre et l'Abbaye de St-Germain-des-Prés, il fut inauguré en 1607 par Henri IV. Depuis cette époque il n'a presque pas subi de modifications et conserve intacts ses soubassements de bois. Premier pont de pierres sans maison, il fut tout de suite très populaire et apprécié des promeneurs car de nombreuses animations et une foire perpétuelle s'y tenaient. A l'extremité nord du pont, la pompe de la Samaritaine -ainsi nommée car un bas-relief y représentait la rencontre du Christ et de la Samaritaine- alimentait les parisiens en eau

Une référence :    http://lefildutemps.free.fr/paris/pont_neuf.htm

Et du côté des galeries de la Place des Vosges,  de superbes créations :

buste_femme      P1060771    P1060772

Posté par ANITCHOU à 19:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 février 2009

GUIMAUVE - "du fait maison"

Je me suis lançé dans la confection de guimauve.
Ceci est mon premier essai, pas trop mal réussi.
Ce qui m'ennuie un peu c'est l'effet "croûte", j'ai tartiné de sucre glace la pâte trop vite avant qu'elle ne séche de trop ou bien trop tard, je ne sais pas !!!
En tout cas, cela n'altére pas la douceur de cette friandise pas difficile à faire, il faut seulement savoir utiliser les jaunes d'oeuf.

Je vous livre la recette :

guimauve

les ingrédients :
- 8 feuilles de gélatine   - 500g sucre semoule   - 50g glucose (en pharmacie)-
- 5 blancs d'oeuf   -  6cl sirop fraise   - 500 gsucre glace

d'accord, je l'admet, ya beaucoup de sucre, mais c'est cà "les douceurs"

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Mélangez le sucre, le glucose et 15 cl d’eau dans une casserole, portez à ébullition et laissez cuire à léger frémissement pendant 10 min environ (le sirop doit atteindre 130°C).

Commencez de battre les blancs en neige ferme pendant que le sirop cuit puis versez-le encore frémissant en filet sur les blancs d’oeufs tout en continuant de fouetter.

Essorez les feuilles de gélatine, et faites-les fondre dans le sirop de framboise légèrement chauffé, ajoutez 2 ou 3 gouttes de colorant rouge au mélange et versez sur les blancs d'oeufs en continuant toujours de fouetter jusqu’à refroidissement.

Poudrez (très)  généreusement  de sucre glace un moule rectangulaire à revêtement antiadhésif et versez-y la guimauve. Laissez sécher à température ambiante 12 heures puis démoulez en retournant le moule sur un plateau poudré de sucre glace ; poudrez à nouveau le moule de sucre glace et replacez-y la guimauve sur l’autre côté pour 12 nouvelles heures de séchage.

Démoulez la guimauve (de préférence sur planche en bois ou plateau), coupez-la en bandes avec un couteau enduit de sucre glace, roulez-les dans le sucre glace (je me suis servie de la plaque du four bien sucrée pour les laisser sécher encore un peu) et n’attendez plus pour déguster    - y  pas de danger que ca moisisse dans mon placard -.

Astuces :

Vous pouvez changer les arômes et les couleurs avec du sirop neutre et de l’eau de fleur d’oranger, sans colorant (guimauve blanche) ; du sirop neutre, de l’eau de roses et du colorant rouge ; du sirop d’agrume et du colorant orange ou encore du sirop de menthe et du colorant vert… N'ajoutez le colorant que si cela vous semble nécessaire.

J'ai enfermé ces petits carrés (encore après un petit temps de séchage) dans une boite en fer, aussi poudrée de sucre glace, que je remue de temps à autre

desserts_bonbons_1

Posté par ANITCHOU à 20:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

FAIRE PART

J'ai hésité avant d'ouvrir un blog sur mes photos.
Ce sport me passionne tellement qu'aujourd'hui, 3 décembre 2008,
je me décide à lui donner naissance.
            
http://anikphotos.canalblog.com

A tous les amoureux de la photo : à bientôt sur le net !!

Posté par ANITCHOU à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2009

COUCOU, me revoilou...

Je constate de ma part, depuis quelque temps, un certain manque d'enthousiasme à "poster".
Non pas  que j'ai rien à dire, loin de moi cette idée, mais peut-être un peu trop de choses à raconter, à montrer.
Il y a eu les fêtes de fin d'année qui ont pris beaucoup de notre temps à tous ;
également je me suis absentée, je suis partie à la découverte de la vallée des Aravis, que je ne connaissais pas (suis revenue enchantée).

Chinaillon_BLOG2

Chinaillon_BLOG
Descente en car du village du Chinaillon vers le Grand Bornand et La Clusaz

En revanche, toujours présente cette soif de surfer sur le net,
de visiter tous ces blogs où plein de choses diverses et variées m'intéressent, m'interpellent....
bref, l'envie de rassasier et de satisfaire ma curiosité est toujours là, et même encore plus forte !!!!
De plus, des relations sont nées et je n'ai pas envie de les voir s'éteindre.
Cela vous est peut-être arrivé aussi, ce stand by ????

Et puis je ne suis pas restée "sans rien faire". J'ai beaucoup tricoté à la demande de mon entourage.
Ca était la valse des bonnets !!!  vu ce froid, tout le monde m'a demandé expressément de quoi se protéger les oreilles, mêmes ces messieurs ... motards, joggeurs...!!!!
Quelques exemples seulement ci-dessous, car il y en a eu :
en noir,  en rouge, .......    avec ou sans revers,  etc....

Montage_bonnets

Pour moi, Je me suis fait ce large bandeau noir ainsi que le bonnet beige un peu tombant (modèle Phildar)

Avant les grands froids, en décembre, vite fait, bien fait, deux vestes bien chaudes pour mes p'tites louloutes  :
-  laines et modèles Bergères de France, faciles à réaliser et dimensions correctes  -

(les montages/photos sont pas GG, désolée, elle peut mieux faire et elle le fera, PROMIS)Montage_vestes_filles

La combinaison est un modèle Phildar avec laines Bergères de France, qui s'accordaient parfaitement aux dimensions indiquées (3mois)
Avec des restes de laine : un habit de poupée (chaque petite nièce a droit  à son habit de poupée)

P1080642

Un petit paletot, modèle Phildar, alors là les dimensions indiquées sont complétement NULLES.
j'ai été obligée de défaire 3 fois, malgré un échantillon aux bonnes dimensions.
Pour obtenir une taille "naissance" je suis partie sur une taille "prématurée" et encore
ce BB aura de la place...
La laine utilisée est de l'alpaga en direct du Pérou, que sa maman, ma nièce, avec le futur papa, a rapporté d'un lointain et long voyage.

Elle m'a offret plusieurs pelotes et j'ai choisi un modèle avec un point ajouré, de chez
Bergères de France. Mais celui-ci, sera probablement terminé pour l'automne prochain !!!

P1080659

Et aussi,je me suis essayé au patchwork,
       je précise  : avec l'aide de ma soeur qui est "amateure éclairée"
       et pour les finitions l'aide d'une amie "confirmée en la matière",
Le modèle comprenait de la borderie au ruban. Pour réussir cette technique, un cours m'a été bénéfique.

montage_broderie_ruban

Il n'est pas fini, reste l'entourage à terminer.

Petite anecdote :
j'ai brodé les fleurs sur un carré à part de l'ouvrage et au moment de couper la toile
pour assembler tous les carrés, ....oups... je me suis trompée!!!(la nulle...) ,
j'ai coupé 1cm trop court  !!!!  je vais donc appliquer une petite dentelle pour cacher la couture.
C'est le métier qui rentre.

Donc, comme vous pouvez le voir, je ne me suis pas endormie.
Et je ne vous parle de mon apprentissage de la photo.
Je veux faire des photos en réglage manuel et bon sang, que c'est dur !!!!
Mais j'y arriverai
.

Et si vous saviez tout ce que j'ai encore envie de faire!!!!

J'espère ne pas avoir été trop longue, mais il fallait bien que j'explique un peu mon silence de début d'année.
D'ailleurs, j'en profite pour vous souhaiter,
il est encore temps :

une bonne année : santé, bonheur, amour
et tout plein de bonnes choses

amour010

Posté par ANITCHOU à 11:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

31 décembre 2008

Je crâne

Trop fière de monter ici ma petite Julie à son entraînement de gym.
D'un caractère impétueux dès son plus jeune âge, ses parents ont eu la bonne idée,
il y a quatre ans, de l'inscrire à ce club.
Cela lui a permis (le plus important) de canaliser son énergie,
de ne pas faiblir devant la difficulté,
et de connaître le plaisir, la satisfaction de réussir.
Belle initiative !!!!

Claps_1Ce film ne dure pas longtemps : on peut la voir
- tournoyer 2 fois aux barres assymétriques,
- faire quelque pas sur la poutre,
- ma préférence : sa chorégraphie au sol (avec de la zizique)
- et terminer par 2 sauts.

applaudissements  applaudissements

                     

Posté par ANITCHOU à 01:42 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

17 décembre 2008

DES NOUVELLES DE SALOME

et que des bonnes!!!!!

Je vous laisse le soin de lire le message plein d'espoir
de parents fatigués mais heureux.

     cliquer sur :  Noel_Salom_

Pas partisante des messages interminables sur les blogs,
que j'ai du mal à savourer jusqu'au bout.
Voilà pourquoi ce raccourci qui dirigera les intéressés vers un discours
plein d'espérance, de désir, de certitude, de courage, d'amour et de bonheur.

botte_no_l

Posté par ANITCHOU à 18:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 décembre 2008

Un peu de de chaleur humaine


Pour mes ami(e)s qui passent ici me dire bonjour
ce coeur plein de légéreté et de couleurs

     que j'ai pu "attraper" hier,
     à la vitrine d'une des nombeuses galeries de la Place des Vosges,
pour vous offrir un peu d'amour et de douceur
dans ce monde où se mêlent trop souvent violence et larmes.

P1060776

Posté par ANITCHOU à 13:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 novembre 2008

curiositée à la Tour St Jacques - LILLE la jolie


Comme d'hab, nous aimons parcourir les rues de Paris,
à pied, en voiture, à vélo,  -non pas en brouette- en bus.... pas en rollers (hélas)
et nos yeux  -deux chacun, ca fait beaucoup, mais pas encore assez-
fouinent de partout, comme cela nous découvrons des tas de curiosités.
mais celle-ci, nous ne nous y attendions pas en ce mois de juillet à Paris :

   des ............tomates !!! oui, oui !!!
                et ..........................au pied de la tour Saint-Jacques,
                               
   derrière les grilles

pas de quoi faire une confiture, ni même un coulis mais ..... une photo

et l'occasion d'un peu d'histoire.

P1030925

P1030926

gris_800X600
tour_st_jacques_A
Un peu d'Histoire...
j'ai trouvé cette définition intéressante,
sobre, conscise et suffisamment
  éclairante pour un blog.

Cette tour est le dernier vestige gothique de l'église Saint-Jacques-de-la-Boucherie dont elle était le clocher. Ainsi nommée car elle se situait autrefois au centre du quartier des boucheries, cette église occupait l'emplacement de l'actuel square Saint-Jacques vraisemblablement depuis l'époque carolingienne et fut détruite en 1797.

C'est là que se rassemblaient les pélerins partant pour Saint-Jacques de Compostelle, pélerinage très célèbre au Moyen Âge et dédié à l'apôtre Saint Jacques.

Cet apôtre, frère de saint Jean et pêcheur sur le lac de Génésareth, fut appelé par Jésus à le suivre et fut témoin de nombreux miracles. Il prêcha l'Evangile en Espagne et fut condamné par Hérode.

D'après la tradition, ses restes furent déposés dans un esquif qui aurait échoué en Galice au Nord-Ouest de L'Espagne, où ils auraient été miraculeusement découverts grâce à une étoile. Une ville aurait alors été fondée à cet emplacement (dénommé "campus stellae", "le champ de l'étoile", d'où "Compostelle"). Un évêché y fut transféré, mais les normands et les sarrazins dévastèrent les lieux au Xème siècle.

Le pélerinage prit alors beaucoup d'ampleur. Attirant toute l'Europe occidentale, ce fut l'un des plus importants de l'Europe médiévale. Les pélerins empruntaient les grands itinéraires classiques passant par Aix-la-Chapelle, Paris, Orléans, Bordeaux, Montpellier, Jaca bien pourvus en gites d'étape et en sites de légende (Roncevaux). Il nourrit tout un courant intellectuel entre la France et l'Espagne, courant qui se manifestait dans les chansons de geste, les légendes et l'architecture.

Plus tard, Pascal fit ses expériences sur la pesanteur au sommet de la tour et c'est ainsi que la vocation scientifique de l'édifice commença puisque depuis 1891 jusqu'à nos jours, le haut de la tour est devenu une station météorologique, dans laquelle on mesure entre autres la qualité de l'air et le niveau de la pollution à Paris.

La Tour Saint Jacques s’est dévoilée début juillet après sa restauration. A 62 mètres de hauteur et en plein centre de Paris, elle offre sur la capitale un point de vue singulier.

660 tonnes de pierres abîmées ont été remplacées et 925 nouvelles sculptures réalisées à l'identique.

Financés à 50-50 par la ville de Paris et l'Etat, les travaux se montent à 8,3 millions d'euros. En raison du retard de budgets, les opérations ont commencé en mars 2006 par un nettoyage complet des pierres par micro-abrasion ou au rayon laser, avant la longue intervention des restaurateurs de sculptures, tailleurs de pierres, maîtres-vitriers et couvreurs.

Ces corps de métiers, héritiers des bâtisseurs de cathédrales, cèderont cet automne la place aux jardiniers chargés de restituer le square pour une réouverture complète au public en mars 2009.

La Tour-Saint Jacques, à Paris, chef-d'oeuvre du gothique flamboyant et point de départ du pèlerinage vers Compostelle, a été entièrement dévoilée début juillet après avoir été cachée pendant sept années par l'échafaudage opaque nécessité par sa restauration, laquelle sera achevée en octobre.

Depuis une passerelle accessible par le square Saint-Jacques, on peut découvrir le chantier des compagnons tailleurs de pierres et les parties de la tour nouvellement restaurées avec leurs balustrades richement sculptées, leurs gargouilles et chimères.

Depuis 2001, cette tour singulière de 62 mètres, ancien clocher du XVIe siècle puis beffroi d'alerte incendie et point de mesures météorologiques dès 1890, était cachée à la vue des Parisiens, avant de se dévoiler progressivement.

Posté par ANITCHOU à 20:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 novembre 2008

Salon Patrimoine Métiers d'Art

J'ai eu l'occasion,
par le biais d'un neveu,
Compagnon du Devoir (Union Compagnonique)
sculpteur tailleur de pierre
,
http://www.annuaire-officiel-metiersdart.comwww.annuaire-officiel-metiersdart.com/2-20449-Fiche-detaillee.phpFiche-detaillee.php?id=81
remise_prix_salon_patPhoto_059"Prix Patrimoine bâti-jeune repreneur"
(SEMA/VMF) décembre 2006

de visiter le Salon International du Patrimoine Culturel.

C'est un enchantement de voir toutes ces oeuvres,
ces artistes "à pieds d'oeuvre".

DSCF2109

DSCF2110

DSCF2111

DSCF2112

DSCF2113

c'est ce qui s'appelle "avoir les doigts en or"

DSCF2114école Boule

Ce qu'il faut savoir :

Quand vous empruntez au volant de votre voiture, l'Océane, l'Aquitaine ou l'autoroute du Soleil, vous arrive-t-il de penser à ces milliers d'hommes qui marchaient jadis à travers l'Europe ?
A ces millions de pas qui ont suivi pendant des siècles les mêmes tracés, creusé les chemins vers des villes ou des abbayes, des lieux de pouvoir ou de spiritualité, de richesses naturelles ou de commerce,
vers des entités abstraites ou bien matérielles ?
  Routes de St Jacques de Compostelle ou de l'exploitation du fer,
  route d'Al-Andalus qui suit les traces de l'héritage arabe depuis le sud de l'Espagne,
  route des Vikings allant de la Hanse nordique à la Normandie,
  du vin, de la culture de l'olivier ou des compagnons charpentiers qui nous ont laissé des granges,
  des églises, des châteaux et des moulins,
dont les vieux murs, les charpentes ou les vôutes témoignent encore d'un savoir-faire en voie de disparition.....

Aujourd'hui le Conseil européen gère officiellement 24 chemins culturels.
ces chemins dont certains existent depuis le IXème siècle, n'ont pas disparu avec la Communauté européenne. On les avait pour la plupart oubliés et, avec la fin des frontières, ils ont resurgi comme un passé commun et un véhicule d'échanges culturels entre les pays européens.
Propriétaires, professionnes ou passionnés,
tous les publics ont rendez-vous régulièrement lors de ce salon
pour des journées de réflexion et de découvertes autour du thème du PATRIMOINE
et sur le moyen de le faire perdurer pour nos enfants.

RESTONS CONFIANTS - TOUT ESPOIR EST PERMIS

Pour les habitants de Villeneuve d'Ascq, et alentours
faites un tour à son éco musée :
pour "voir" un clic sur :
Musée de Plein Air de Villeneuve d'Ascq

Posté par ANITCHOU à 15:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 novembre 2008

UN POST POUR SOURIRE

ceci est une chaussette trouée,
cela n'a rien d'extraordinaire.....  mais.......

CHAUSSETTE_TROU2E

ce qui est moins ordinaire, c'est que ce trou est l'oeuvre de mon micro-onde.
Pourquoi ????
Eh bien comme beaucoup d'entre-nous, on a parfois des idées saugrenues, si, si si !!
Pas si saugrenue que cela, car bien des fois, cette idée me fut bien agréable.

Je répéte, comme beaucoup d'entre nous les filles, on a toujours les pieds froids,
C'est là qu'interviens mon micro-onde, vous devinez la suite......

Donc, plusieurs fois, j'ai mis mes chaussettes quelques secondes au micro-onde
à faible puissance.
Résultat    : wouaahhh!!! quel plaisr d'enfiler des chaussettes bien chaudes
            Seulement cette fois-ci, étourdie, j'ai pas vérifié.

Résultat : fils cuits donc : trous  . là, impossible de raccommoder, via la poubelle !!

Et toi ???    Une bêtise plus FORTE ????

Posté par ANITCHOU à 16:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

21 octobre 2008

petits pains aux raisins

Je vous livre ci-dessous une petite recette très fastoche et qui fait son effet.

A l'aide d'un bloc de pâte feuilletée, d'une crème patissière
et de raisins gonflés au rhum.

desserts_gateaux_5desserts_gateaux_5desserts_gateaux_5desserts_gateaux_5

J'abaisse finement la pâte feuilletée (le plus possible en rectangle)
     *)
La veille j'ai préparé une créme pâtissière avec :
              - 1 jaune d'oeuf, 50g de sucre
              - 19g de farine et 25cl de lait
         
(vous trouverez aisément dans vos livres de cuisine comment réussir la créme)
          J'ai installé cette crème dans un bol et pour éviter qu'une croûte se forme
          j'ai passé sur le dessus un morceau de beurre

Environ une heure avant d'abaisser la pâte, je sors la crème du frigo.

A l'aide du dos d'une cuillère à soupe, je tartine délicatement la pâte.
J'y dépose des raisins au rhum.
Ensuite je roule cette pâte comme le montre le diaporama.
Avec un oeuf (battu) je badigeonne ce "boudin", j'y parsème des graines de sésame.
Ensuite à l'aide d'un gros couteau je découpe des tronçons.
        - une lame grosse facilite la découpe et la pose sur plaque de cuisson.
que je dépose sur une plaque beurrée et farinée.
Je retartine d'oeuf et de graines de sésame.

Environ 20mns à 180°

Animation_

J'ai décliné cette méthode avec une crème de roquefort et des noix concassées.
J'ai pour cela roulé dans la longueur 2 boudins que j'ai fait se rejoindre au milieu du rectangle que j'ai séparés au couteau.
J'ai coupé les tronçons plus petits.
Servis tièdes en apéritif .... un régal et QUEL EFFET  !!!!!

Je vous souhaite une bonne dégustation

Posté par ANITCHOU à 17:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

03 octobre 2008

P1040549

Posté par ANITCHOU à 23:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Ca y est, je suis de retour dans mon Ile de France (avec la pluie, désolée)

J'ai découvert la catalogne et j'en reviens ENCHANTEE.
Plein de photos et d'anecdotes à passer sur ce blog.
Mais commençons par le début.

Ma 1ère visite fut pour le FESTIVAL INTERNATIONAL du PHOTOJOURNALISME
        - ce fut là un coup de poing dans le ventre -
des photos  époustouflantes qui prennent aux tripes :

P1040445
Une parmi des quantités....sans commentaire.

Des phénomènes ces mecs et ces nanas reporters dans ce monde torturé.

Dans d'autres répertoires tout aussi MAGNIFIQUES : 
- du N et B, de la couleur, de la faune, de la flore etc....
         de surcroît dans des lieux magiques !!!!            
             http://www.visapourlimage.com/

Durant toutes mes nombreuses promenades,
    
j'ai été "témouine" de situations..amusantes.,
     rencontré des gens... EPOUSTOUFLANTS.

S2NIORS_BAIGNEURS
    Ce jour-là, à Banyuls, temps maussade et frais. Il était environ 10heures.
    Plus tôt dans la matinée, voici la température qu'il faisait :
                                    DEGR2
Nos courageux nageurs sont restés à peu près un quart d'heure
à s'ébattre calmement dans l'eau.
Sont sortis, aidés de leurs cannes respectives qui les attendaient au bord de l'eau.
Ce sont essuyés respectivement et sommairement.
Puis s'en sont allés, clopin-clopan, bras-dessus bras-dessous, stoïquement.
                                             INCROYABLE, non !!!

P1040544

Mon oeil pas aussi aiguisé que celui de cette colombe,
      a pu, néanmoins, enregistré les instants suivants :

...............Elle est pas belle la vie ..................................

  - s
ur le port du Canet en Rousillon
         
P1040798 

      

Ce sourire radieux appartient à un charmant jeune homme de 87ans.

                       P1040977
Pêcheur de père en fils à Collioure, il a pris sa retraite il y a 2ans.
Maintenant, il confectionne des maquettes de ses anciennes barques.
Sa porte grande ouverte,P1040976
       prêt à "tailler une bavette" avec qui le veut bien.

                                       

"hé.... ici on est dans le sud, bien que ce ne soit pas Marseille,
on parle aussi avé les mains"
.....et on s'en prive pas!!!!

P1050056
               sur le port de MEZE dans l'Hérault

Aussi à Collioures :
          P1040986     P1040988

Non, ce n'est pas une de ces statutes vivantes que l'on croise sur des sites touristiques.
Peut-être Sabine AZEMA incognito ?  (cliquez sur la photo pour agrandir vous y verrez la ressemblance)
Durant les quelques clichés (zoom 420) je vous assure que je l'ai vu à peine bouger
tant son attention était intense.

Tout plein de bonnes choses à déguster, pour ne parler que de celle-ci :
                                      P1040963
la bougnette, vous connaissiez ??

J'ai quand même trouvé  le comble du mauvais goût :
                              P1040904

A bientôt pour d'autres histoires.

De ce pas, je vais me promener chez vous.

Posté par ANITCHOU à 18:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

05 septembre 2008

dans ma valise

CA Y EST, MA VALISE EST BOUCLEE
ubd0xo11via Sainte Marie la Mer
-o-o-

J'y ai rajouté quelques ouvrages :
     - à lire : entre autre, sur la région :

septembre2008_4
ce livre sur la photo n'est pas le seul dans ma valise
car j'ai l'intention de bien étudier mon appareil
pour vous offrir de jolies photos cet hiver

- à tricoter
      
     un neveu doit arrivé au monde dans quelques jours,
                      nous attendons sa venue avec impatience

septembre2008_2 le modèle : septembre20081 qui est en
Phildar, mais tricoté en Bergères de France,
        désolé Madame Phildar, mais votre laine est souvent un peu chère !!!

A ce sujet, j'en avais assez de toujours rechercher ma page,
les trombones et autres accessoires : pas satisfaisants
je me suis donc inventé vit'fait hier soir, une astuce, à l'aide d'un élastique.
    (que je customiserai un peu plus tard)
 

                     septembre2008_3
             Expérience satisfaisante    (kesce kelle est douée la nana!!!)

A ce propos - pas de mon intelligence...- mais de BB,
j'ai appris avec grande joie, la venue  d'un autre petit dans la famille
La grande soeur aura-t-elle un frère ou une soeur ? réponse au printemps 2009.
               Anitchou ne range pas tes aiguilles à tricoter

gris_paysage

               J'ai même penségz3cxaxq à prendre les baskets. 

A BIENTOT POUR DE NOUVELLES AVENTURES

g7lbsa30

Posté par ANITCHOU à 12:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

02 septembre 2008

Nostalgie....

Les beaux jours s'enfuient trop vite et la nostalgie m'envahit.
Au revoir les longues journées, même pas très belles.
Les belles soirées chaudes (trop peu!!), douces, amicales.
J'ai souhaité rester tout l'été à Paris, pour profiter de ces moments
où la ville fait une pause.
J'ai apprécié les flâneries le long de ces rues où les citadins
prennent le temps de se poser aux terrasses des cafés,
de ralentir leurs pas.
J'ai aimé voir la mine réjouie des touristes,
admiratifs devant la beauté de nos monuments.

J'ai aussi pris le temps de cuisiner, surtout la pâtisserie.
L'occasion m'en a été donnée

             
     Une chouette charlotte au chocolat et aux marrons.

           gateau_anniv_annick
                                   gateau_anniv_annick2
     Facile à réaliser (presque pas calorique, hum....)

     gris_paysage

Des muffins à la Feta et au romarin

                              P1030817
La recette ci-dessous est une excellente base.
J'ai eu l'occasion d'en refaire : sucrés et aromatisés au citron,
servis avec un thé : sublîme !!

gris_paysage
Avec mon nouvel appareil             0000005065_KM266_web_product_details_full_
             j'ai réalisé de délicieux smothies
                           P1030821 celui-ci, le meilleur,  est à base de banane,
d'orange, de yaourt, canelle et gingembre : un vrai délice
gris_paysage

et une terrine courgette-chèvre, facile à faire, si si, croyez-moi !!

                           foto_terrine

Pour les intéressés, les recettes sont à la fin de l'article
gris_paysage

Bref, aujourd'hui la ville a repris toutes ses activités,
et moi je vais me consoler en filant à la fin de la semaine,
vers le sud,dans la région de Perpignan, que je ne connais pas.
Me replonger dans l'histoire de l'Inquisition
en compagnie des cathares et les vestiges de leurs châteaux.
Retrouver un peu de soleil et de chaleur, car malgré tout, PARIS
c'est quand même dans la moitié nord de la France
si vous voyez ce que je veux dire!!!
Et boire à votre santé.


vacances_54

gris_paysage

Les muffins
Mélanger 340g farine, 3cuil.café levure chimique, 1 cuil. café sel, 50g cassonade.
A part, mélangez 8cl lait, 6cl huile tournesol, 6cl huille olive et 2 oeufs.
Réunissez le tout. Hachez et ajoutez 30g d'olives noires et 3 feuilles de romarin.
Remplissez à mi-hauteur les moules à muffins. Placez dans chaque moule des
morceaux de Féta, de tomates . Recouvrez de pâte.
20mns ds le four pré-chauffé à 210° (th7)

Terrine courgette-chèvre
Pour un moule de 24cm.
Ecraser à la fourchette 150g de Chavroux, 125g de St Moret.
Incorporer 100g de fromage blanc. Ajouter 2 oeufs, 4 gousses d'ail écrasées,
4 cuiL café menthe hachée, 1/4 cuiLcafé de Tabasco, sel, poivre.
Couper 2 ptites courgettes en rondelles.
Verser ds moule 1/3 du mélange au fromage. Couvrir avec la moitié des courgettes. Verser le second tiers du mélange, puis des courgettes. Terminer par le mélange au fromage, sur lequel moi j'ai parsemé un peu de gruyère râpé (pour le fun)
Enfourner et cuire 40 mns dans four préchauffé à 210° (th7).

Servir avec coulis de tomates et de la roquette.

Charlotte chocolat et marrons
400g chocolat noir   -   24 biscuits à l cuiller  -  250g beure (eh oui...!!!)
6 oeufs (re- eh oui...!!!)  -  30g sucre glace  -  150g marrons au naturel ou congelés
6 c.s. sirop sucre canne  -  1 pincée sel  -  3cs wisky ou autre

Faire fondre cholat avec la moitié du beurre (là vous savez comment faire)
Ecrasez les marrons grossièrement à la fourchette. Réservez
Lissez le chocolat fondu avec cuil. en bois. Hors du feu, ajoutes le reste de beurre en remuant vivement.
Ajoutez les jaunes d'oeuf puis les marrons. Laissez refroidir.
Fouettez les blancs d'oeufs avec le sel., lorsqu'ils commencent à monter incorporez peu à peu le sucre glace, sans cesser de fouetter (cela les rend fermes et brillants, comme nos cuisses, mesdames)
Mélangez délicatement au chocolat.
Chemisez un moule à charlott de papier étirable.
Mélangez le sirop avec sucre canne l'alcoll et 5cs d'eau.
Trempez les biscuits, l'un après l'autre, sans trop les mouiller.
Disposez-les alors contre la paroi du moule, bien serrés.
Coupez les biscuits s'ils dépassent.
Puis emplissez-le avec la préparation au chocolat.
Recouvrez de film étirable.
Le jour même, démoulez cette belle lolotte en la renversant pas sur le lit,
mais sur le plat de service.
Otez-lui délicatement sa robe transparente.
Râpez le bord d'une tablette de chocolat noir, au lait ou blanc.
Et couvrez notre belle lolotte de cette délicieuse parure au chocolat.
(vous avez dit chocolat aphrodisiaque ???)

On peut premplacer les marrons par des fruits rouges, écorces d'oranges confites,
poudre de noisettes etc....

Posté par ANITCHOU à 18:13 - - Commentaires [14] - Permalien [#]